Catégories
Guide
Information pratique
Literie traditionnelle

Literie traditionnelle: les avantages et les inconvénients

Et si la literie traditionnelle présentait une option dans la quête de votre nouveau lit? Les avantages et les inconvénients d’une literie traditionnelle proviennent dans un premier temps des propriétés de leurs matériaux qui sont vivants, naturels et durables.

Les matières premières sont ensuite transformées et travaillées pour aboutir à un produit fini dont les bienfaits sont encore plus évidents.

Il s’agit aussi de ne pas occulter les aspects moins positifs de la literie traditionnelle pour faire des choix en toute connaissance de cause.

Les avantages de la literie traditionnelle

Le confort

D’une manière générale, la literie traditionnelle offre un confort douillet.

La laine d’un matelas s’efface sous le poids du dormeur à la manière d’une mousse à mémoire de forme. Mais contrairement à cette dernière, elle revient immédiatement en place lorsque le dormeur bouge. Il n’y a donc pas de rémanence.

Compte tenu de la plus forte amplitude de réaction des ressorts au regard des lattes, le sommier tapissier apporte aussi de la souplesse (même s’il procure en même temps un maintien ferme, voire très ferme).

Enfin, la laine du matelas offre des propriétés qui confèrent les bienfaits suivants:

  • le dormeur sentira son lit chaud l’hiver et frais l’été.
  • la sueur des dormeurs est absorbée dans la nuit et restituée dans l’atmosphère au cours de la journée.
  • le dormeur n’a jamais la sensation d’avoir un lit mouillé de sa propre sueur, même par très forte températures extérieures.

Effet de masse de la literie traditionnelle

La caractéristique de régulation hygrométrique du lit est liée à un effet de masse, un matelas de 140X190 contient entre 25 et 28 kg de laine. De son côté le molleton de laine des matelas industriels n’est nappé que de 300 grammes au m2.

La personnalisation et le sur-mesure

Chez un artisan matelassier et litier, les sommiers tapissiers et les matelas sont fabriqués à l’unité sur mesure selon des techniques artisanales. Chaque pièce de literie traditionnelle est donc unique et spécifique à l’attente de son acheteur.

literie traditionnelle avantages inconvénients | couleur & forme personnalisées

Le niveau de fermeté est ajustable de manière millimétrique et sur une très large échelle. Le niveau de fermeté effectif d’un matelas peut être corrigé vers plus de fermeté une fois le matelas livré si le dormeur n’est pas satisfait du niveau. Le client d’une literie traditionnelle n’est condamné ni à le subir, ni à devoir en acheter un nouveau.

La forme et les dimensions peuvent être précisément adaptées au besoin (on va du très petit au très grand).

Sur le plan esthétique, le client choisi dans une gamme de coutil la couleur et le motif qui lui plait

Toutes les dimensions sont possibles. Avec les industriels, c’est impossible d’obtenir une cote au centimètre près. C’est aussi impossible d’avoir soit du très petit (exemple 65 X 160 cm) soit du très grand (exemple 300 X 6 000 cm).

Les prix

Si l’achat d’une literie traditionnelle n’est pas particulièrement attractive en termes de prix « facial ».

À titre d’example, pour un ensemble matelas en laine + sommier de taille standard 140 x 190cm, les prix commencent à partir de 2 100,00 euros TTC.

Il faut toutefois analyser plus en détail pour cerner les avantages effectifs.

Du fait de la durée de vie et la possibilité de réfection, il s’agit de considerer les deux critères suivants pour évaluer le coût d’une literie traditionnelle le plus objectivement possible:

  • le coût sur tout le cycle de vie du produit
  • le coût effectif

Sachant que:

  • La réfection d’un matelas coûte environ 40% du prix du même matelas neuf, celle d’un sommier 70% du prix du neuf.
  • L’espérance de vie d’une pièce de literie artisanale est d’environ 60 ans, soit 720 mois

Sortez vos calculettes pour évaluer le coût sur tout le cycle de vie du produit

Il s’agit ici de montrer que le matelas industriel est plus cher que le matelas naturel en laine sur le long terme

En supposant que ces 2 options présentent des qualités de confort comparables, on admet que le matelas de laine et le matelas industriel affichent le même prix: 100.

Pour un matelas industriel qui dure 10 ans, au bout de 20 ans, lorsqu’il aura été nécessaire de renouveler l’achat pour la troisième fois, le consommateur A aura dépensé 300 pour acheter 3 matelas industriels.

Le consommateur B qui opte pour le matelas de laine artisanal « à vie », aura dépensé 180, soit le coût initial et celui de 2 réfections. Et son espérance de vie va généralement bien au-delà de 20 ans.

Plus la durée de vie est longue, plus la difference des coûts sur tout le cycle de vie du produit est importante entre une literie industrielle et une literie naturelle faite à la main, fabriquée en France. Car cette dernière se distingue par sa longévité exceptionnelle.

Pour les sommiers, c’est moins flagrant.

Sortez vos calculettes pour évaluer le coût effectif

Le coût effectif mensualisé est le coût total du produit durant toute sa durée de vie divisé par son espérance de vie.

Après calcul, le coût de la literie traditionnelle rapporté à sa durée de vie estimée s’avère plutôt bon marché.

Chez les matelassiers Le Briandle coût effectif des différents produits de literie est compris entre 3 et 10 euros par mois pour une dimension standard 140×190 cm.

Pour un niveau de qualité équivalent à ce qu’un artisan matelassier et litier comme Le Briand réalise, le prix des produits de literie proposé par l’industrie est donc, en général, trois à dix fois plus élevé que les prix des literies traditionnelles.

Ensuite, un accident, déchirure, tache, ne nécessite pas de changer le sommier ou le matelas. Rarement, mais ça arrive, pour quelques dizaines d’euros, une réparation peut être effectuée, sans toute la bureaucratie d’un service après-vente d’une entreprise industrielle.

Mais dans tous les cas, une réfection est possible, ce qui est toujours moins cher qu’un achat de produit industriel.

Literie hors cote

Une conséquence intéressante de la production à l’unité, en termes de prix, est que les clients désireux d’acquérir une literie hors cotes standard ne se sont pas assommés par des surcoûts importants.

Pour l’industrie, le hors cote se facture de 10 % à 20 %, selon les marques et le distributeur. En plus du prix de base, sur la largeur comme sur la longueur. Ainsi, un client qui souhaiterait obtenir d’un litier industriel une literie 136 × 196 dont le prix pour le standard 190 × 190 est 100, obtiendra le sien pour un prix variant de 120 à 140.

Chez un artisan matelassier, il n’y aura pas de différence de prix pour la largeur, et un supplément de 40 Euros pour la longueur (un peu plus de laine, un quart d’heure de travail en plus).

Concrètement, le matelas qui coûte 1 100,00 euros TTC en 140 × 190, lui sera vendu 1 140,00 euros en 136 × 196.

Consommation responsable

Au-delà du bien-être, de la personnalisation et du prix, l’achat d’une literie traditionnelle participe à la santé de la planète : laine naturelle et locale, coton biologique, articles durables…

S’équiper d’une literie traditionnelle, c’est aussi se placer dans une logique des circuits courts, de réutilisation, de recyclage, et de limitation au recours à des produits industriels.

Réutilisation

99% d’un matelas est réutilisé. Jusqu’à la vieille toile qui à protéger le nouveau matelas durant son transport. Après quoi le client peut encore en faire des chiffons, une bâche de protection…

La seule chose que nous jetons dans un matelas usagé: c’est la poussière.

Pour les sommiers, c’est moins spectaculaire : seule la caisse en bois est réutilisée.

Recyclage

Chaque ville a son système de recyclage. À Paris, exemple, les déchets, de l’acier et du textile (coton, lin, jute), sont triés et recyclés après ramassage.

De manière évidente, la laine et l’étoupe de lin sont des produits 100% naturel. Ce sont même des produits agricoles.

Concernant particulièrement la laine, c’est aujourd’hui un déchet agricole qui peine a être valorisé convenablement.

Pour le reste : ressorts, clous, coutils, toile de jute, les fournisseurs sont de petits industriels, toujours implantés localement de longue date.

Les inconvénients

La référence patrimoniale

Beaucoup de consommateurs ont dormi peut ou prou dans une literie traditionnelle. Et le souvenir qu’il en garde est contrasté : il y a ceux qui y pensent comme Proust à la madeleine des dimanches matin à Combray, et les autres qui se souviennent de nuits cauchemardesques dans des lits défoncés.

La peur de petites bêtes

Dans l’imaginaire de certains consommateurs, une literie traditionnelle, c’est plein d’insectes nuisibles. Les punaises, c’est un phantasme, mais surtout les acariens. C’est aussi une vision erronée.

L’acarien est un arachnide microscopique. Dans nos lits, il se nourrit de nos squames épidermiques, se réchauffe à notre contact, et profite de notre sudation. La chaleur et l’humidité favorise le développement d’un micro champignon, avec lequel l’acarien vit en osmose.

Le champignon pré digère nos squames, et favorise la reproduction de l’acarien. Ensuite, les problèmes d’allergie ne sont pas directement liés au contact ou à la proximité de l’acarien, mais à ces déjections quand nous les respirons.

Il résulte de ça que les acariens prolifèrent dans les premiers millimètres de molleton de la surface supérieur de tous le matelas. Quelle que soit la technologie !

Pour se prémunir contre les acariens

Il faut retourner régulièrement les matelas, passer l’aspirateur sur toute la surface, ne pas chauffer trop fort la chambre, ouvrir les fenêtres et bien aérer le lit en le découvrant complètement.

Le rodage

Lorsqu’un matelas vient d’être façonné, que se soit en neuf, ou en réfection, ces dimensions sont inférieures à celles attendues. Il est aussi un peu plus épais, et un peu plus bombé que de normal.

Il faut une période de rodage de plusieurs semaines, pendant laquelle du seul fait de dormir dessus, la garniture se met petit à petit en place. Le matelas reprendra sa dimension prévue et les reliefs s’estomperont au bout de 3 à 6 semaines d’utilisation régulière.

Astuce pour minimiser la période de rodage

  • retourner régulièrement le matelas de laine pour qu’il ne creuse pas
  • mettre le matelas sur une surface rigide et plane et marcher à petits pas dessus

Pour conclure sur les avantages et les inconvénients de la literie traditionnelle

Au regard des avantages et les inconvénients de la literie traditionnelle, celle-ci représente une option d’achat à considérer pour ceux sensibles à son confort et ses bienfaits, soucieux de l’environnement et prêts à investir pour vivre en bonne santé.

Les artisans matelassiers & litiers Le Briand fabiquent et réparent des literies naturelles et traditionnelles depuis 1880.

Preuve à l’appui que ses inconvénients ne sont pas si sorciers !


Si vous souhaitez plus d’informations sur les literies traditionnelles, vous pouvez:

…et nous serons heureux de vous en dire plus la fabrication, les matériaux et le prix d’un matelas en laine ou d’un sommier tapissier.